Bandes et ciné

On parlera de BDs, de cinéma, et d'autres choses...

14 octobre 2007

Quelques nouvelles dédicaces et quelques nouvelles...

Bonjour tout le monde, long time no see...

Que dire...j'ai vécu un mois de septembre assez riche : rentrée des cours un peu bizarre, où tous les profs s'étaient donnés le mot pour nous orienter dans un sens différent...Acceptation de mon dossier pour être tuteur de physique cette année...Visionnage de plein de films qui vont changer mon top 10 irrémédiablement (Les aventures du baron de Munchausen par exemple...ou une revision du Troisieme homme...ou encore Coup de Torchon...). Mais surtout, un mois placé sous le signe de la BD, puisque j'ai enchaîné pas moins de quatre rendez-vous bullistiques. Alors, sans plus tarder et me complaire dans les souvenirs de ce joli mois...les dédicaces...

Festival Delcourt, vendredi 14 Septembre

J'y suis juste allé le vendredi, parce que sinon, beaucoup trop de monde pour moi (et surtout, beaucoup trop de blaireaux qui font la queue pour quatre auteurs en meme temps avec leurs sacs, chose que j'ai de plus en plus de mal à supporter). J'y vais donc après les cours le vendredi, me disant que niveau monde, ca devrait rouler. Et effectivement, ca roulait pas mal.

Première dédicace de la journée, sur une chaude recommandation de Marie/Psycho, que je salue au passage : Colonel Moutarde et Brigitte Luciani, dessinatrice et scénariste, pour L'espace d'un soir. Une BD étrange et envoûtante, où l'on suit l'histoire en parallèle de quatre appartements, en temps réel dans la narration. Un excellent exercice de style, et une bd que, du coup, je recommande vivement aussi. Néanmoins, comme j'attendais une séance de dedicace pour l'acquérir, je ne l'avais pas encore lu quand j'ai demande mon dessin. Et la fatigue aidant, j'ai pas été très bavard. Bref, voici donc le très beau dessin de Colonel Moutarde, et l'accroche de la scénariste : "Tout ca parce que l'homme a besoin de vivre en harmonie avec l'image qu'il s'est faite de lui même".


Colonel_Moutarde

Ensuite, comme il n'y avait pas encore trop de monde, je me prépare à attendre pour le dessinateur du dernier Donjon Monsters : Stanislas. J'avais vu des planches du monsieur dans une librairie, et j'avoue que j'avais été impressioné. Bref, j'ai lu l'album dans la file d'attente, et j'aurais même pu le lire deux ou trois fois encore, tant il prend son temps pour dessiner. Malgré tout, un chouette (petit) dessin à l'arrivée, et un chouette sentiment son égard.


Stanislas

Et enfin, celui que je ne pensais pas avoir, redoutant un monde dingue...Lewis Trondheim. Et pourtant, le maître va tellement vite à dédicacer, que j'ai pu moi aussi en profiter. J'avais lu ou entendu pas mal de choses sur lui, comme quoi il prenait un peu la grosse tête, toussa... Ben ma foi, je l'ai pas vu sous cet angle là, en tous cas ce jour là. Il a été sympa avec tout le monde, quoique pas très causant. Et même si effectivement ses dessins sont très rapides, moi je m'en contente bien, puisque ca m'a permis de le rencontrer. Bref, bien content je suis !


Trondheim

Carte blanche à Riad Sattouf, Virgin des champs, vendredi 21 Septembre

Haaa, là encore j'étais le plus heureux des hommes. Puisque non content de se pointer à une dédicace dans un megastore (où j'ai appris que les auteurs étaient plus accessibles qu'ailleurs, me demandez pas pourquoi, y a toujours moins de monde..), mais il avait invité ses potes, dont deux des auteurs que je suis le plus en ce moment : Mathieu Sapin, et Christophe Blain.

Ambiance spéciale quand même, puisque pour 5 auteurs, le magasin n'avais prévu qu'une seule file d'attente, et un podium. Bref, un joyeux bazar...menfin, j'étais bien placé, et j'arrive le premier devant Mathieu Sapin, que les gens visiblement ne connaissaient pas, puisque après moi, ca se bousculait vraiment pas. Haaaa, les fous ! Mathieu Sapin est ce qui se fait de mieux dans la nouvelle vague BD : c'est drôle, c'est frais, et c'est juste incroyable de voir l'univers qu'il a créé. Et encore, je suis en dessous de ce que je ressens en lisant ses oeuvres. Bref, j'étais très heureux. Bonhomme très sympa en plus, ce qui ne gâche rien. Et un beau dessin, pour le fan que je suis, que demander de plus ?


Sapin

Ensuite, rencontre avec Cristophe Blain, l'auteur du grand Isaac le pirate, dessinateur de Donjon, et du géniallissime Gus, sorti récemment, et que je prescris contre la morosité ambiante. Dédicace rapide, mais très efficace...

Blain

Et puis enfin, arrivée devant Riad Sattouf. Et ca faisait bizarre, puisque c'est le premier auteur que j'ai rencontré de mon plein gré, suivant mes goûts, sans une poussée paternelle.C'était pour le premier tome des pauvres aventures de Jérémie, la dédicace était rapide, au gros feutre, mais j'étais content. Et si certains auteurs dédicacent plus rapidement avec leur notoriété grandissante, histoire de contenter tout le monde, Riad Sattouf fait exactement l'inverse. Et me voilà donc, sortant de cette carte blanche avec ce très très joli dessin.


Sattouf

Fnac d'Evry, samedi 22 septembre

Une dédicace dans un megastore (voir plus haut), près de chez mon pote Seb, pour des auteurs Fluide Glacial ? Ou comment faire d'une pierre deux jolis coups !

Surtout que le nom d'Etienne Lecroart est annoncé...comment décrire le travail de Lecroart ? Toujours cherchant le double sens, le decalage, l'originalité...Cofondateur de L'Ouvroir de Bandes dessinées Potentielles (ou OUBAPO), ses bds sont pleines d'un sens inné de la créativité. Il a écrit des bds palyndromiques, qui se replient, qui se tournent, pleines de tellement de degrés de lecture que ca fait tourner l'esprit. Bref, un grand monsieur. Même si il est arrivé avec une demie heure de retard, et que je voyais Seb avec déjà deux dédicaces, c'est pas grave, parce que je l'aime. Hmmmbrrffff, bref.

Un dessin au sens caché aussi, puisque, nouveau format Fluide oblige, il y a des encarts qui se replient vers la BD, ou donc en l'occurence la dédicace. J'ai mis ça au format GIF animé, en espérant que vous compreniez comment ca marche.

Image Hosted by ImageShack.us


Et puis, pour finir, deux vieux de la vieille, deux auteurs que j'ai déjà rencontré plusieurs fois, et qui sont toujours aussi bons : Julien/CdM, et Edika. Et quand Edika termine en vous dessinant, on a presque envie de pleurer de bonheur.


Julien_cdm

Edika

Et voilà pour la première partie de ce mois de folie. En effet, il me reste à raconter le festival de Darnétal, près de Rouen.
Mais ce sera pour la prochaine fois.

Take care.

Posté par biotgosse à 19:45 - Mes dédicaces - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Miam y'a du bon dans cette fournée dis-donc ^^

    Posté par Night, 30 octobre 2007 à 21:37
  • Coucou
    Je veux faire un commentaire mais je n'ai rien d'intelligent à dire`... sinon la dernière est drôle Tu fais pas peur, jtassure

    Posté par Holly, 16 octobre 2007 à 04:49

Poster un commentaire